Publié le Laisser un commentaire

La Thérapie Gestalt en Clair

gestalt thérapi

Quand nous parlons de psychologie un nom, nous, vient à l’esprit : Freud. Seulement, il existe plusieurs courants de pensée en psychologie. La thérapie humaniste est née du rejet de la théorie de Freud et du behaviorisme par Carl Roger. Maslow en développe une branche très utilisée aujourd’hui en commerce et en management. Friedrich Perls, qui récuse également les deux courants principaux de la psychologie, développe quant à lui la Gestalt thérapie.

La Gestalt thérapie : un peu d’histoire

Friedrich Piels émigre aux Etats-Unis en 1946 où il développe la Gestalt thérapie. Cette thérapie humaniste reste peu connue jusqu’en 1968. La Gestalt s’intéresse non seulement à l’individu, mais également à son environnement professionnel et personnel. Portant des valeurs profondément humanistes, cette psychothérapie axe ses points d’action sur l’estime de soi et le développement personnel. En effet, elle prend en compte l’individu dans sa globalité. L’environnement professionnel et personnel est également pris en compte ainsi que les interactions de ces derniers avec l’individu.

La Gestalt thérapie : pour qui ?

La thérapie Gestalt s’adresse à ceux qui ont un souci passager, mais également à ceux qui ont des difficultés à vivre bien aujourd’hui suite à des faits qui se sont produits dans le passé.

Cette thérapie peut être suivie par un individu ou un groupe d’individus. Elle s’adresse aussi bien aux adultes, qu’aux enfants. Les séances peuvent se faire en famille ou bien seul. Les couples qui en ressentent le besoin peuvent faire appel à un thérapeute humaniste, de même des groupes de thérapie existent comme les groupes pour se libérer de la timidité.

La Gestalt thérapie : les méthodes

Bien que se basant essentiellement sur le dialogue, il existe, néanmoins, plusieurs méthodes lors de la consultation avec le thérapeute en voici trois :

* “L’ awarness “est une technique permettant au patient d’atteindre un niveau de conscience, c’est-à-dire apprendre à être attentif à soi-même, à nos émotions, nos sensations et leurs interactions.

* La mise en scène : lors d’une séance, le thérapeute peut demander au patient de mettre en scène un événement marquant de sa vie. Cela peut être un événement de son enfance particulièrement douloureux. Le thérapeute peut aussi demander au patient de recréer une situation plus récente que le patient n’a pas su gérer.

* L’interpellation : cette méthode, très répandue en Gestalt thérapie, consiste à aider le patient à exprimer son ressenti ou émotion envers une personne sans que celle-ci soit réellement présente.

La thérapie humaniste n’exclut pas la médecine générale ou la psychiatrie si cela est nécessaire.

La Gestalt thérapie : les bénéfices

La thérapie Gestalt comme le détaille le site Gestalt.fr a de nombreux bienfaits pour les patients comme résoudre les problèmes relationnels individuels, au sein d’une famille, d’un couple ou en entreprise. En psychothérapie individuelle, elle permet de résoudre les problèmes liés au passé. Cette thérapie permet de réduire les troubles anxieux et de reprendre confiance en soi. Un vrai travail de développement personnel permet de renforcer l’estime de soi et de développer le sentiment de mieux être.

Partagez vos envies
TwitterFacebookGoogle+Pin It
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *